Alchemy côté Nuit

Version dark d'Alchemy Poètes pour tous les amateurs écrivains de poésie, de nouvelles, de pensées, sombres.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Alchemy côté Nuit ! Si vous aimez les mots sombres vous avez trouvé le bon endroit, celui qu'il vous faut. N'hésitez pas à vous inscrire pour y déposer vos mots en poésie, en nouvelles ou en pensées. Bonne visite et à bientôt !

Partagez | 
 

 éveil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Valentin Le Désossé

avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 22/07/2013

MessageSujet: éveil   Dim 27 Oct - 8:26

La pièce est sombre car j'ai calfeutré les issues, la porte ne s'ouvrira plus. Le téléphone est posé sur la table de nuit, jusque tard j'ai entendu tes supplications inquiètes. Les premières sonneries parvenaient encore à arracher ma conscience au confortable néant dispensé par les petits comprimés blancs, mais mon bras était trop lourd, et ma voix trop pâteuse j'ai donc laissé le vide aspirer tes tentatives affectueuses de me hisser hors du trou où je tombe peu à peu. à minuit tu t'es lassée, l'appareil est resté muet quelques heures, quelques heures de  répit à la réalité, j'ai vogué lentement imaginant que j'avais répondu, que ton souffle avait atteint mon oreille et que tes mots réussissaient à bercer ma solitude douloureuse. Puis un dernier sursaut, à 4heures 10, quand dehors déjà la nuit s'épuise en volutes grises. Un son de coton a percé mes tempes, j'ai roulé sur le lit, renversant au passage le verre posé sur la table de nuit, tu étais presque à portée, la sonnerie s'est arrêtée. Depuis, le silence. J'ai peur de consulter ma messagerie, probable que j'y entendrai ma folie, et tes reproches blessés, je me suis rendormi, d'un sommeil lourd et chimique dont le songe est proscrit. Puis la souffrance diurne a relayé les errances de la nuit, le corps douloureux j'ai basculé au bas du lit, ma main agrippant les montants puis me tenant aux murs qui flottaient je suis parvenu à me hisser jusqu'à la salle de bain, fuyant le miroir  j'ai bu directement au robinet , l'eau avait un goût sale d'amertumes et de désirs brisés, j'ai rêvé que j'étais debout sur mes pieds, que tu annonçais ta visite, que je parvenais à m'habiller, je suis allé en songe ouvrir toutes les fenêtres, arrachant par poignées le jour à la ville, j'ai rêvé que je chassais les odeurs de la maladie par dessus les toits, après avoir bu j'ai eu faim, alors j'ai raconté à mon corps que nous irions nous attabler ensemble dans cette brasserie sur l'avenue, que je m'étais juré de te faire découvrir et que nous partagerions le pain, le vin et des paroles fiévreuses d'espoir, j'ai peiné pour refermer le robinet, j'y ai trempé la manche gauche de mon pyjama, surpris par la sensation de froid, je pouvais donc encore sentir, j'ai posé le pied sur une ceinture qui traînait sur le carrelage noir et blanc de la salle de bain, accueillant le pincement sous mon talon de la boucle de métal et c'est ainsi que j'ai réussi à regagner la chambre parce qu'encore j'étais vivant.

_________________
VLD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hibernia Boann
Admin
avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 21/07/2013

MessageSujet: Re: éveil   Dim 27 Oct - 11:23

La preuve que dès fois il nous faut souffrir pour se savoir vivant. J'ai bien aimé la lecture de ton éveil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poesiesombre.monforumgratuit.com
hywell

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 22/07/2013
Age : 41
Localisation : Sur le fil

MessageSujet: éveil   Jeu 28 Nov - 20:56

angoissant cet éveil ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: éveil   

Revenir en haut Aller en bas
 
éveil
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [AIDE] [HD2] Comment mettre uen musique pour le réveil
» William Somerset MAUGHAM : The Painted Veil ...
» Campagne du secteur Veil- Glossaire
» [Veil, Simone] Une vie
» [Poblete, Maria] Simone Veil : "Non aux avortements clandestins"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alchemy côté Nuit :: Vos confrontations en mots sombres :: En nouvelles-
Sauter vers: